Je pense avoir pris un risque ...

Vous pouvez obtenir un traitement d’urgence appelé PEP (Prophylaxie Post-Exposition) si le médecin juge la situation nécessaire.

Ce traitement permet d’empêcher une infection par le VIH après une prise de risque (rapport sexuel anal/vaginal non protégé, rupture de préservatif, partage de seringue, accident d’exposition professionnelle etc.)

Vous vous sentez grippé·e·x, fiévreux·se·x ou vous avez des boutons sur le torse ?

Ces signes apparaissent une à huit semaines après la contamination chez plus de la moitié des personnes contaminées par le VIH (ils diminuent ou disparaissent ensuite). 

Vous pouvez vous adresser à votre médecin afin de faire un test diagnostic initial et de confirmer s’il y a une primo infection*.

 

*La primo-infection désigne les jours ou semaines qui suivent immédiatement l’infection par le VIH. Elle est le plus souvent asymptomatique (60%) mais peut être marquée par des symptômes grippaux, un rash ou des troubles digestifs. Cette période est particulière car la quantité de virus dans le sang et dans les sécrétions sexuelles peut être très élevée. Le risque de transmettre le VIH est très important.

Vous pouvez faire un test de dépistage rapide de quatrième génération dans un des lieux de dépistage à Genève ou en France voisine (liste des lieux).

Vous pouvez faire un test de dépistage pour connaître votre statut sérologique dans un des centres de dépistages du canton ou de la région (liste des lieux).

Vous pouvez également acheter un autotest en pharmacie (environ 30CHF), ou venir en acheter un dans nos locaux (13CHF pour un test, 20CHF pour un pack de deux tests).

Connaître son statut sérologique permet, le cas échéant, d’être pris en charge le plus rapidement possible et de mieux contrôler l’évolution de la maladie.

Les risques de transmission du VIH :

Tous les rapports sexuels mettent à risque de contracter une IST. Cependant, le risque varie selon les pratiques sexuelles, le type d’infection et le·la partenaire.

Vous avez d’autres questions ?