IST

Qu’est-ce qu’une IST ?

Les infections sexuellement transmissibles (ISTs) sont des infections qui peuvent être transmises d’une personne à l’autre lors des relations sexuelles. Ces infections provoquent souvent des symptômes (irritations, boutons, plaies, écoulements…) au niveau du sexe, ainsi que sur la peau autour du vagin, du pénis, de la bouche, de l’anus, ou parfois sur tout le corps. Certaines personnes ne développent toutefois aucun symptôme.

Tous les rapports sexuels, même avec préservatif, comprennent un risque de transmission de certaines ISTs.

Qu’est-ce qui cause les ISTs ?

  • L’herpès génital (caractérisé par des douleurs et des lésions génitales, son infection peut toucher les personnes de tous genres confondus.)
  • Les hépatites (la plus dangereuse est l’hépatite C car contrairement aux hépatites A et B, il n’existe pas de vaccin pour prévenir cette infection.)
  • Le papillomavirus humain (responsables du développement de diverses affections cancéreuses des organes génitaux, notamment du cancer du col de l’utérus, les risques  d’infection par ce virus peuvent être limités par une vaccination. Il peut toucher tous les genres confondus.)
  • Le Virus d’Immunodéficience Humaine (VIH; espèce de rétrovirus infectant l’humain et responsable du syndrome d’immunodéficience acquise (sida), qui est un état affaibli du système immunitaire.)
  • La Syphilis (aussi appelée vérole, elle évolue en plusieurs phases et se traite avec des antibiotiques.)
  • La Gonorrhée (les symptômes possibles sont une miction douloureuse et un écoulement anormal du pénis ou du vagin. Elle provoque des douleurs au niveau des testicules et du bas du ventre. ATTENTION: dans certains cas, la gonorrhée est asymptomatique.)
  • La Chlamydia (bactérie responsable de la Chlamydiose, elle se trouve sur les muqueuses : le sperme et les sécrétions vaginales ne contiennent pas de bactéries susceptibles de provoquer une infection à chlamydia.)

Les mycoses sont des infections fongiques provoquées par différentes espèces de champignons.

  • La gale (maladie liée à la pénétration dans la peau d’un acarien, le sarcopte. Elle se manifeste par des petits boutons rouges, surtout entre les doigts, sur les poignets et la région génitale. Les démangeaisons sont surtout présentes la nuit.)
  • Les morpions (aussi appelé pou du pubis, le morpion est un petit insecte trapu, long de 2 à 3 mm et ressemblant à un crabe.)

Symptômes Principaux des ISTs

Les ISTs peuvent se manifester par :

Si vous avez eu des rapports sexuels non protégés, ou si vous ressentez des symptômes inhabituels tels que ceux décrits ci-dessus, consultez rapidement un médecin.

Attention : certaines personnes ne développent aucun sympôme !

Parlez-en avec votre partenaire...

Même en couple exclusif, il est recommandé de se tester au minimum une fois par an pour les « big five » (VIH, Chlamydia, Gonorrhée, Syphilis, Hépatites).

Traitement et prévention des ISTs

La majorité des IST dépistées à temps peuvent être très bien traitées avec des médicaments.

En l’absence de traitement, les complications peuvent être graves, entraînant notamment des cancers ou des problèmes de stérilité.

Les IST se transmettent plus facilement que le VIH (parfois par simple contact de peau ou même par le baiser); le préservatif ne suffit donc pas toujours pour se protéger.

De plus, les IST rendent les muqueuses (peau se trouvant sur les organes sexuels) plus fragiles et augmentent le risque d’être infecté·e·x par le VIH. 

Il existe des vaccins pouvant protéger de certaines IST, notamment l’hépatite B et le papillomavirus. 

Renseignez-vous auprès de votre médecin.

Vous voulez faire un dépistage ?